UPFléron

Détails chapelle Magnée

« Le bâtiment se trouvait approximativement à l'emplacement de l'église actuelle, mais il était moins large et moins profond. Ses murs étaient constitués entièrement de pierres du pays. Deux travées formaient l'unique nef ; le chœur commençait avec la largeur de la nef et se rétrécissait ensuite.
Une ouverture était formée dans le milieu du mur du fond ; elle donnait accès à une modeste sacristie, de petite hauteur, réalisée dans l'axe de l'ensemble. La baie d'entrée, d'environ 1,50 m de large et de 2,50 m de hauteur, était garnie d'une porte en bois, à deux vantaux, et se trouvait dans le milieu de la façade principale ; deux marches, en pierre taillée, donnaient accès à l'intérieur.
A l'aplomb de cette porte était conditionnée une niche abritant une statuette et, légèrement au-dessus, un oculus éclairait le jubé.
Quatre baies d'environ 1,50 m de largeur et 2,50 m de hauteur commençaient à 2 m au-dessus du pavement et éclairaient abondamment la nef ; deux baies de même dimension étaient formées dans les parois latérales du chœur.
Les angles de la façade principale, de la jonction des façades latérales avec le chœur et de la paroi arrière de ce dernier étaient formés de pierres taillées disposées en harpe.
Les pieds-droits de la porte d'entrée et de chaque baie de fenêtre étaient également formés à l'aide de pierres taillées disposées en harpe.
La porte d'entrée et les baies de fenêtres étaient couronnées par différentes pierres taillées posées en anse de panier.
L'éclairage de la sacristie était assuré par deux fenêtres de dimensions modestes, quoique également pourtourées de pierres taillées.
Indépendamment des baies, les parois extérieures étaient constituées de pierres brutes, dénommées « moellons », posées à tas horizontaux.
Chaque baie de fenêtre de la nef, du chœur et de la sacristie était pourvue d'un canevas de fers solides, contenant des vitres de couleur, mises sous plomb, et formant de multiples losanges.
Un clocheton carré, dans l'axe de la nef, garnissait la façade principale, légèrement en retrait de cette dernière. Chaque côté mesurait approximativement 1,80 m de largeur sur 2,50 m de hauteur et possédait quatre abat-sons. Le volume ainsi formé était couronné par un toit débutant par quatre faces à pente normale et se terminant par huit pans à très forte pente. Le toit était terminé par la croix métallique reposant sur un globe en plomb.
La nef était couverte par deux versants de toiture, le chœur par trois et la sacristie par trois également. Une croix était plantée à la rencontre des versants de la nef et de ceux du chœur.
A la base de chaque versant, un chéneau demi-lune recevait les eaux et celles-ci se répandaient sur le chemin par le truchement de tuyaux de descente.
Toutes les parties de la toiture, y compris les versants et les côtés du clocheton étaient recouvertes d'ardoises posées à lignes horizontales. »

2024 Carême de partage

L’impact de nos écrans, on y regarde de plus près ?
Soutenons l’agriculture familiale en RD Congo face à l’extractivisme minier.
Infos ICI

Vous êtes ici : Accueil Localisation Paroisse St-Antoine de Padoue à Magnée Historique de la paroisse Paroisses Détails chapelle Magnée
  • Site modifié le jeudi 29 février 2024 à 15:58:41